Implantation Ressource Locale

Sur volontariat des propriétaires / agences : locaux gratuits pour les entreprises en phase de démarrage. La mise en place implique la collaboration des mairies et agences Pôle-Emploi locales. Triple regard et parrainage "Pole Emploi + mairie + propriétaire".

La reprise économique locale est une priorité nationale, et des millions de m² de bureaux et locaux vides sont disponibles sur le territoire. L'occupation gratuite de locaux vides, jusqu'à ce que l'entreprise soit rentable, est un levier important. Le déploiement des nouvelles entreprises, s'accompagne d'un plan d'action des acteurs du public et du privé. Le plan Implantation Ressource Locale.

En pratique - Plan implantation ressource locale.

Un entrepreneur crée une entreprise validée avec Pôle Emploi et a besoin de locaux / bureaux.

- Pôle Emploi contacte la mairie et demande un plan "Implantation Ressource Locale".

- La mairie prépare une liste des bureaux ou locaux vides disponibles sur sa commune. Le tableau comporte les coordonnées des propriétaires ou agences volontaires, qui souhaitent participer au programme. Pendant la phase préparatoire et en continu, un personnel de la mairie est en liaison avec les propriétaires et agences, pour promouvoir et connaitre les nouvelles opportunités de volontariat.

-  L'entrepreneur contacte ensuite la mairie pour signer le plan "Implantation Ressource Locale". La mairie devra lui remettre un document l'autorisant à occuper les locaux vides. L'utilisation des locaux / bureaux sera gratuite durant la phase de lancement de l'entreprise locale, et jusqu'à ce qu'elle soit assez rentable pour payer un loyer.

- Le contrat s'accompagne d'une obligation d'entretien, non dégradation et d'une assurance pour les locaux occupés.

- Le triple regard et parrainage "Pole Emploi, mairie, propriétaire" assure à tous un suivi sérieux de l'implantation.

Le plan "Implantation Ressource Locale" peut être enrichi de partenariats avec des fournisseurs de matériel de bureau ou de production. L'objectif étant de permettre un démarrage d'entreprise à 0€.

Mesures Environnement - Ecologie - Pollution

- Interdire la vente de nouveaux véhicules diesel. Plus de véhicules neufs en diesel et disparition progressive.

- Interdiction totale des OGM sur le territoire français.

- Interdire la vente d'engins épandeurs de pesticides et engrais chimiques.

- Interdire pesticides, herbicides, engrais chimiques.

- Interdire l'importation et l'utilisation des produits Mosanto, Bayer, Dupont, Basf, Syngenta, Dow-AgroScience, Pioneer-Hi-Bred.

- Interdire l'utilisation des sacs plastiques.

- Interdiction à la vente et à l'utilisation des "souffleuses de feuilles" en France, ces appareils sont une nuisance grave au niveau sonore et environnemental. Limiter au maximum l'utilisation des tronçonneuses et tondeuses à essence. Favoriser les outils non-motorisés.

- Interdiction de planter des arbres à pollens en agglomération. Bouleau, Platane etc..

- Interdiction et non-reconnaissance des "Brevets sur le Vivant".

- Enquête et demande fermeture centrales thermiques au charbon en Europe.

- Loi "Dépollution", des mesures fortes efficaces appliquées à échelle Européenne.

- Identifier les entreprises polluante et appliquer des pénalités financières. Facturation forte par tonne de CO2 rejetée dans l'atmosphère.

- Plainte à la Commission Européenne et à l'ONU. Demande application des mesures de dépollution à échelle internationale.

- Rajouter le volet "Dépollution" dans la charte des Nations Unies.

- Lancement par la France, l'Europe et l'ONU d'un plan "Agriculture saine, Industrie saine".

- Droit des animaux. Reconnaissance du statut de "Personne non-humaine" pour les grands singes. Droit à la vie, protection contre les maltraitances et l'enfermement. 4 espèces : Gorille, Chimpanzé, Bonobo et Ourang-outan.

Plateforme Démocratie Participative

Un réseau social ou les citoyens, les militants, les partis et les élus peuvent soumettre à approbation leurs propositions.

Similaire au mur facebook, les propositions des citoyens, militants, partis et élus apparaissent sur le fil d'actualité.

Cliquez "J'approuve" et la proposition sera reprise dans l'onglet "Approuvé" et l'onglet "Statistiques".

- Proposition approuvée par un citoyen + 1 point. (compte libre)
- Proposition approuvée par un militant + 10 points. (compte modéré)
- Proposition approuvée par un parti + 100 points. (compte vérifié)
- Proposition approuvée par un élu + 1000 points. (compte vérifié)

Sur votre page profil vous pouvez rédiger et envoyer une proposition :
- texte court + texte long + liens annexes

Sur l'onglet "Approuvé" : liste modifiable des propositions approuvées.

Sur l'onglet "Statistique" : tableau récapitulatif des propositions du réseau triées par point. Tris (croissant/décroissant) et filtres par partis et élus.

Un onglet "Actualités", agrégateur de news personnalisable, permettant de réagir aux événements médiatiques et susciter des propositions.

Gestion des "amis". Vous serez automatiquement "amis" avec les  personnes qui approuvent les mêmes propositions que vous.

Mise en oeuvre

Une base possible pour cette plateforme : OSSN Open Source Social Network. Une plateforme en php similaire à facebook. Nécessite la traduction des commandes en français, changer "J'aime" en "J'approuve" et créer le système comptage des points. Toute autre solution Open Source peut être également retenue. https://www.opensource-socialnetwork.org/

De nombreuse personnalités politiques soutiennent la Démocratie Participative et disposent dans leurs rangs de développeurs capables de lancer le projet. La plateforme devra bien sur rester politiquement neutre. Si vous approuvez cette mesure, reprenez-là et partagez. Vous pouvez nous envoyer une message retour à france21officiel@outlook.fr




Campagne contre les mauvaises pratiques et l'ultralibéralisme en Europe

Nous demandons une campagne de lutte contre les mauvaises pratiques et l'ultralibéralisme en Europe. Niveau pays et Européen. Protection des citoyens.

Les institutions Européennes doivent définir, diagnostiquer et interdire les mauvaises pratiques responsables des crises. Elles devront communiquer les résultats de cette étude et imposer les nouvelles règles qui en découleront. Les institutions devront communiquer sur la campagne pendant la phase "Définir et Diagnostiquer les mauvaises pratiques".

L'étude devra comporter un chapitre sur les mauvaises pratiques des multinationales en Europe et dans le monde. Un autre chapitre sera consacré à la dette des pays, la création de la monnaie par les banques privées, et les alternatives pour sortir de ce modèle.